Archives de Tag: nostalgie

Repos forcé

Par défaut

A force de passer de l’hiver au printemps dans la même journée, mon organisme en a pris un coup et a décidé de me coller la grippe-sinusite qui t’oblige à pas aller travailler. Trop dur. Et qu’est ce qu’elle fait Fred quand elle se retrouve bloquée à la maison à cause des méchants microbes? Elle navigue… et elle trouve qu’internet c’est vraiment un monde merveilleux pour rencontrer des gens, des émotions, des vérités…

Séquence nostalgie, je me suis retrouvée sur des pages que je n’avais pas visitées depuis longtemps, des pointures du net, comme Jegoun, l’habitué des premières places de classement.  Un passage chez CSP, pour un article baffe dans la tronche comme j’aime, attention, âmes sensibles s’abstenir. Enfin, non, allez y mais je vous aurais prévenu.

Dans un registre qui peut paraitre plus frais mais en fait c’est du bon défoulement, j’ai retrouvé le papa de Sigmund qui lui aussi a décidé de réapparaitre il y a quelques semaines. Comme je lui ai dit en commentaire, j’ai l’impression que bloguer accélère le vieillissement, maintenant les bébés que j’ai pratiquement vu naître sur le web vont à l’école.

Parce qu’en fait ça fait maintenant cinq ans que je me déverse sur la toile, entre temps j’ai changé d’identité webesque plusieurs fois jusqu’à décider de ne plus me cacher, histoire d’assumer mes opinions. Et à tous les paranos qui pensent que houlàlà, elle va avoir des misères surtout vu le poste qu’elle occupe, je réponds calmons nous, arrêtons de croire que les puissants s’intéressent à nos nombrils. Enfin pas tant que nous ne sommes pas responsables d’une révolution…

En parlant de révolution, une nouvelle découverte, par l’intermédiaire de Lens, le blog photo du New York Times, les images de Andrew Burton, jeune photographe qui nous montre les évènements en Egypte de l’intérieur. Des photos émouvantes, d’une révolution au quotidien. Des images différentes, touchantes. Et son témoignage, vibrant quant il s’est retrouvé au milieu des affrontements… J’admire son style, je suis heureuse de l’avoir trouvé au milieu de cette gigantesque toile à laquelle je suis décidément totally addicted.

Publicités