Archives Mensuelles: novembre 2011

WE ARE STRONG!

Par défaut

Caroline Sinz, violée à Tahrir: «La foule applaudissait»

Une femme, journaliste, abusée, violée sur cette place encore porteuse d’espoir, j’espère que le printemps arabe sera aussi celui des femmes qui quelque soit les régimes en place continuent à en prendre plein la gueule.

Hier c’était la journée internationale contre les violences faites aux femmes. Je suis féministe et j’ose le dire, j’ai parfois même envie de le crier!

Tant que sur cette planète une femme sera battue, violée, tuée, simplement parce qu’elle est une femme, il n’y aura pas de trêve. Pourtant, je connais les arguments qui renvoient les féministes d’un revers de la main. Qui dénoncent la stigmatisation et qui leur reproche de présenter toujours les femmes comme des victimes. D’accord, arrêtons de les plaindre, mais à une condition, que celles qui le peuvent soient des combattantes.

Parfois, le pire ennemie de la femme, c’est la femme. Quand elle élève ses fils dans le même schéma patriarcal, quand elle s’impose d’être parfaite en toutes circonstances, et quand elle dénigre ses sœurs de douleurs, au prétexte que oui mais quand même, elles l’ont bien cherché, elles pourraient faire un effort …

Le minimum c’est que nous soyons solidaires, c’est qu’à aucun moment on puisse imaginer qu’une femme cautionne la violence, sous quelque forme que ce soit. Ne nous trompons pas de cible, soyons fortes!

Un minimum, signer la pétition « Agir contre le viol »:

Rendez-vous sur Hellocoton !